Aquaman #1

Résumé :
Après des années à régner sur le royaume d’Atlantide, Arthur, dit Aquaman, décide de revenir au monde de la surface avec son épouse, Mera. Mais le retour à la « vie civile » ne se fera pas sans peine, entre la méfiance des autorités à son égard, et les attaques de créatures cannibales issues des profondeurs de l’océan !

Mon avis, en quelques mots :
Voici donc le reboot d’Aquaman, une licence obscure de DC qui devient, avec l’aide de Geoff Johns, l’un des fers de lance de ces new-52.
Ce qui m’a surpris, au premier abord, c’est que la saga (et le reboot) ne commence pas aux origines du personnage (il faudra attendre le prochain volume #0 prévu prochainement en vo). De nombreux sous-entendus, précédentes aventures, relations et personnages de premiers ou seconds plans sont introduits sans préambules. Un peu déconcertants au départ mais le scénariste parvient à rendre tout cela très abordable pour les nouveaux lecteurs.
Au niveau graphique, Ivan Reis effectue un travail remarquable, autant sur les biceps du héros ( !) que sur les fonds marins.
L’intrigue est agréable à suivre, bien que très basique. Au final, ce premier cycle des aventures Aquaman est donc un titre « grand public », divertissant mais sans réelles ambitions… Par ailleurs, les personnages manquent un peu de profondeur…
Toutefois, pour les amateurs du genre, ça me semble être une bonne pioche.

Verdict :
Du bon gros mainstream, pour les mateurs du genre. Dans le style, c’est efficace mais pas très surprenant.